À LA UNE !

A lire

JOURNAL PAROISSIAL

Eglise à Suresnes 161

(du 19 nov. au 16 décembre /2017)

*  *  *  *  *  * 
Obsèques
17/11 à NDP à 15h : Monique DAVRANCHE
20/11 au CIM à 10h : Micheline GRANGER
23/11 à NDS à 10h30 : Jean-Henri MANDART
Venez entourer la famille 
 
Va devenir enfant  de Dieu par le baptême
Eléonore Vaillant
*  *  *  *  *  * 

ETAPES VIE CHRÉTIENNE
ESPACE JEUNES ET ENFANTS
Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Réservé-rédacteurs

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 138 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.eglise-suresnes.org/data/fr-articles.xml

Taizé, cinq jours inoubliables

Taizé, une communauté de frères, accueille toute l'année des personnes du monde entier.

Nous, les jeunes de l'aumônerie de Suresnes, y avons passé cinq jours mémorables durant les vacances de Toussaint 2013.

Activités et services

Les jeunes Français et Belges se sont réunis deux fois par jour pour écouter le frère Benoît sous un chapiteau.

Ces moments intéressants et ouverts étaient vraiment surprenants.

Le frère Benoît parvenait à mêler humour et profondeur dans ses paroles, rendant ces instants instructifs et ludiques.

Des réunions en groupe de huit à 10 jeunes et une personne de contact avaient lieu plusieurs fois par jour permettant une réflexion profonde sur la parole de Dieu est un questionnement de nous-mêmes.

Des amitiés et une confiance sont nées de cette cohésion.

Des jeux de pistes nous ont permis de mieux comprendre le fonctionnement de Taizé.

D'autres réunions ou « workshops » étaient organisées. Cependant, les jeunes avaient le choix entre différents thèmes.

Entre conférences et groupes de paroles, des témoins, frères et intervenants nous ont permis d'approfondir notre foi, de mieux nous comprendre et de découvrir de nouvelles cultures et traditions.

La communauté de Taizé n'a aucun employé, ce sont des volontaires et des jeunes qui s'occupent des services.

Les jeunes de Suresnes devaient, tous les matins, faire la vaisselle.

Une tâche qui habituellement est harassante et ennuyeuse s'est transformée en un jeu déjanté. Batailles d'eau, compétition, courses, vols de bols à l’équipe d’à côté étaient de la partie.

L'aumônerie de Suresnes s'est démarquée des autres par son enthousiasme et sa vivacité.

Prière, temps forts et préparation à la confirmation

Trois fois par jour, nous nous rendions à l'église pour la prière. La proximité des frères, le silence, les chants, permettent d'instaurer une ambiance calme, de sérénité et de réflexion.

Cette régularité nous a permis de nous plonger totalement dans la prière.

Nous avons pu participer à différentes célébrations.

La cérémonie de la Croix, un véritable pèlerinage à genoux vers la Croix, était vraiment longue mais en valait la peine.

Après un chemin reposant spirituellement mais douloureux au niveau terrestre, ce fut une vraie délivrance de prier sur la croix et de déposer nos valises au pied de Dieu.

Les frères de la communauté de Taizé ont regroupé en une soirée la cérémonie des chandelles et le sacrement de réconciliation.

La magnifique et hypnotisante avancée de la lumière dans toute l'église a ébloui les jeunes, nous laissant sans voix.

Lors de la confession, des frères de toutes nationalités se tenaient à notre disposition.

Ces discussions, moment de délivrance, étaient bouleversantes et émouvantes. Après cette cérémonie, on pouvait voir à travers toute l'église des personnes en pleurs soutenus par leurs proches. Ce furent de beaux moments d'émotion.

Pour les jeunes de première, cette semaine était avant tout leur retraite de confirmation.

Entre rencontres individuelles avec le père Lwanga et écriture de la lettre à l'évêque, les jeunes confirmands ont vécu des temps spirituels importants leur permettant de se préparer au mieux pour ce grand moment qu'est la confirmation.

Rencontres

Ce séjour nous a permis de faire de nouvelles rencontres, de toute la France, notamment de Lille, mais aussi du monde entier, tels que des Allemands, des Suédois...

Les discussions avec ces personnes formidables et parfois en difficulté nous ont appris l'humilité et la patience.

Des amitiés sont nées, aussi bien lors des carrefours et des temps forts, que sur les lieux communs comme l'OYAK, lieu un peu à l’écart, permettant de laisser libre court à la fête, au chant, à la danse et de manger… enfin…. quelques douceurs !

Témoignages des jeunes

En exclusivité, voici quelques petits commentaires de nos animateurs et de quelques jeunes :

« La ronde de nuit s'est très bien passée : chocolat chaud, gâteau, batte de base-ball (humour)... » Benoît (responsable confirmands et du séjour à Taizé)

« J’ai découvert la prière méditative, l'œcuménisme de Taizé. » Anne-Christine, (responsable du second cycle)

« Taizé nous fait comprendre que c’est en rencontrant l’autre qu’on se découvre soi-même » François (animateur)

« La fraîcheur pour nos corps, la chaleur dans nos cœurs » la colombe, dit aussi Xavier, (aide animateur)

 « Le thé d'ici, vaut mieux que l'eau de là ! eek » (jeu de mot à trouver) Hippolyte (terminale)

 « A l'OYAK, même si on ne se connaît pas, on danse et on chante ensemble et c'est festif » Solène et Océane (premières)

« Inconnus entre nous, mais partage d'une même danse » Nelly, (seconde)

 « On s'est bien amusé et on repart heureux » Marion (terminale)

« Taizé, une autre façon de prier » Thomas (première)

« C’est une bonne expérience pour les jeunes, un grand moment de prière et de partage » Cheick (terminale)

« À Taizé, la prière est accessible à tous » Clotilde (seconde)

« À Taizé, le silence est très important, c'est reposant et cela nous permet de nous ressourcer » Clara (première)

« Taizé offre aux jeunes une nouvelle manière de vivre sa joie » Mathilde (seconde)

« A Taizé, les prêtres sont géniaux et il y a des temps forts intenses. On est toujours en mode rencontre » Delphine (première)

« Taizé est un endroit qui permet une retraite spirituelle profonde, tout en nous faisant rencontrer d'autres jeunes chrétiens » Juliette (seconde)

« À Taizé, on découvre que ce n'est pas le confort matériel qui compte, mais les relations tissées avec les autres et Dieu » Anne-Lise (première)

« À Taizé, le cadre est beau : l'église, la source et les paysages de Bourgogne » Agathe (seconde)

« À Taizé, même si on passe tout notre temps à l'extérieur, ce que nous vivons est à l'intérieur » Diane (seconde)

 

« Taizé, plusieurs voix vers une seule direction » Gabrielle G.  (seconde)

Et voilà comment, malgré le froid, la nourriture…. hum, le confort spartiate de nos chambres et le sol dur de l’église, nous avons passé des moments inoubliables et forts, retirés, loin de tout confort de la civilisation. C’est sans doute ce qui nous a permis de  tisser si facilement de nouvelles amitiés.

Notre façon de voir la prière, de ressentir notre foi et de nous comprendre aura totalement changé en ces cinq jours.

Gabrielle G. (seconde)


Date de création : 12/11/2013 @ 14:39
Dernière modification : 12/11/2013 @ 15:51
Catégorie : ESPACE JEUNES ET ENFANTS - Aumônerie (6e -Term.)
Page lue 8905 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

INFOS PRATIQUES
GROUPES ET MOUVEMENTS
Calendrier
Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...