À LA UNE !

A lire

JOURNAL PAROISSIAL

Eglise à Suresnes 161

(du 19 nov. au 16 décembre /2017)

*  *  *  *  *  * 
Obsèques
23/11 à NDS à 10h30 : Jean-Henri MANDART
24/11 au CIM à 10h : Jean-Pierre MINIER
28/11 au CIM à 10h : Colette MORICE
29/11 au CIM à 10h : Laura BISCH
Venez entourer la famille 
 
Va devenir enfant  de Dieu par le baptême
Eléonore Vaillant
*  *  *  *  *  * 

ETAPES VIE CHRÉTIENNE
ESPACE JEUNES ET ENFANTS
Réservé-rédacteurs

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


    visiteurs
    visiteurs en ligne

  Nombre de membres 138 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Vous êtes ici :   Accueil » Pourquoi demander pardon ?
Nouveautés du site
(depuis 10 jours)
rss Cet article est disponible en format standard RSS pour publication sur votre site web :
http://www.eglise-suresnes.org/data/fr-articles.xml

Pourquoi demander à Dieu son pardon?

Alfred vous l'explique en vidéo :

         - ici ("j'ai trop honte")

         - et aussi ici ("rien de grave")

         - et encore ici ("pas besoin d'un prêtre")

  • En hébreu, "pécher" se traduit littéralement  "rater la cible". Le péché dévie la flèche de l’archer de sa trajectoire idéale vers le centre de la cible.
  • Dès le début de sa mission, Jésus invite à changer et à revenir à Dieu : "Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle" (Mc 1,15).
    Jésus est mort sur la
    croix pour libérer la multitude des hommes et nous pardonner nos péchés. Dieu le Père l'a ressuscité pour nous ajuster sur lui (Rm 4,25). Par sa mort sur la croix, Jésus est vainqueur de la mort et du péché.
  • St Paul nous y invite : « Au nom du Christ, nous vous en supplions, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2 Co 5, 20)
  • Le mal que nous pensons, faisons et disons et que nous ne voulions pas penser, ni faire, ni dire, comme le bien que nous voulions faire et dire et que nous n'avons pas fait ni dit, a des effets et des conséquences :
    • Le péché rompt notre relation avec Dieu, les autres et l’Église.

    • C’est comme le fil du téléphone de la communication avec Dieu et les autres que nous avons coupé.

    • C’est comme un tableau dont les couleurs d’origine se sont ternies et craquelées.

  • Se reconnaître pécheur, c’est se reconnaître aimé de Dieu : je suis en relation avec lui. Il me connaît et je le connais, sinon, je ne lui demanderais pas pardon.

Si le péché a des conséquences, la grâce du pardon reçu est encore plus grande :

  •  Le pardon de Dieu permet à la flèche de retrouver la direction du centre de la cible.

  • Il permet de communiquer à nouveau avec les autres et Dieu.

  • Il restaure les couleurs d’origine du tableau.

  • Le baptisé retrouve sa dignité d’enfant de Dieu.

  • Il est réincorporé, réintégré dans la communion avec Dieu, les autres et l’Église. Il peut à nouveau communier au corps du Christ.

  • Par son pardon, Dieu dit que notre amitié est plus importante que mon péché.

  • Son pardon donne la joie et la paix.

  • Dieu notre Père nous donne son pardon pour que nous pardonnions à notre tour.


  

Pourquoi ce sacrement porte-t-il plusieurs noms?

 

Chacun de ces mots peut être utilisé, mais aucun, à lui seul, ne peut l’exprimer complètement.

  • Conversion : marque un changement d’orientation de sa vie.
  • Pénitence : exprime l’ensemble des actes de l’homme par lesquels ce changement se concrétise et porte des fruits tout au long de sa vie.
  • Pardon : renvoie à l’initiative de Dieu notre Père qui veut nous donner son pardon en exerçant sa miséricorde.
  • Réconciliation : désigne le but et le résultat de tout le processus : l’amitié renouée entre Dieu et l’homme.

Voir aussi :

- comment le cardinal Martini se confessait : cf doc

- ce qu'en dit le cybercuré : ici


Catégorie : ETAPES VIE CHRÉTIENNE - Le Pardon de Dieu
Page lue 6909 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

INFOS PRATIQUES
GROUPES ET MOUVEMENTS
Calendrier
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la page...
Prévisualiser...  Imprimer...  Imprimer la section...